Je continue à faire des infidélités à ma chère argile. Après les perles Hama, en ce moment, ce sont les perles Miyuki qui accaparent tout mon temps. J'ai commencé doucement avec un métier à tisser de poche et juste quelques coloris mais à force de compléter mes commandes chez Perles and Co avec un petit sachet par-ci par-là, je finis par avoir une jolie palette à ma disposition.

DSC00434Les perles, bien plus belles en vrai, des centaines de couleurs et d'effets (brillant, mat, transparent...)

DSC00435Le métier à tisser ultra plat

Finis les dépenses, et au travail!

Première réalisation :

2014_053Deuxième réalisation, plus ambitieuse, si bien que je l'oublie dans un tiroir pendant 6 mois, avant de m'y remettre et de le finir assez vite finalement.

2014_05Troisième réalisation : j'essaie de trouver mon style et en même temps de faire efficace : un motif minimaliste sur une petite largeur, fermé par une bride et une perle.

2014_051Dernière réalisation : même style que précédemment mais avec un fermoir "tube", un peu plus simple à réaliser.

2014_052Le tissage en lui-même est une activité plutôt relaxante, mais il faut un peu de travail en amont pour éventuellemnt élaborer un motif et surtout choisir les couleurs et les tester car parfois une bonne combinaison de "sachets" ne fait pas une bonne combinaison tissée. Et un travail vraiment pénible vous attend à la fin pour rentrer tous les fils... Je n'ai pas encore trouvé de méthode magique pour rendre cette étape moins désagréable, le fermoir "tube" est la version que je préfère mais prend toujours beaucoup de temps.